assurance auto jeune conducteur

Quels sont les délits punis par la loi ?

Outre les accidents responsables, la conduite en état d’ivresse pour un taux d’alcool qui dépasse les 0,2 g pour les jeunes conducteurs, l’éthylotest antidémarrage, les stupéfiants comme la drogue ou le cannabis, le cumul alcoolémie et drogue sont passibles d’emprisonnement, d’amendes ou de retrait définitif du permis de conduire pendant une durée qui peut aller jusqu’à 10 ans selon les délits causés par l’emprise du stupéfiant. Pour la conduite en état d’ébriété par exemple, on peut se servir d’un alcootest pour connaitre le taux toléré. Si ce dernier est dépassé mais que le jeune conducteur conduit encore sa voiture, ce délit lui mènera à un retrait de 6 points avec une contravention de 4e classe soit une amende de 135 euros. Mais si jamais, il fait un accident responsable qui conduit une tierce personne à la mort, les peines seront encore plus lourdes.

A ssurance auto stupéfiants pour jeune conducteur

Pendant un contrôle routier, si le jeune conducteur présente des taux de drogue dans son sang, il risque d’encourir des punitions. En effet, le fait de conduire un véhicule en ayant pris de produits, plantes ou substances classées comme stupéfiants représente une infraction pénalisée d’une peine de 24 mois d’emprisonnement et de 4 500 euros d’amende. Les points du permis de conduire du jeune conducteur sera aussi réduits de 6. D’autres peines additionnelles comme la suspension ou l’annulation du permis sont aussi possibles. Souvent, les jeunes conducteurs pris en flagrant délit d’une prise de stupéfiants sont contraints de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière et aux dangers relatifs à l’utilisation de produits stupéfiants.

Adhésion assurance auto après retrait de permis de conduire pour usage de stupéfiant contrôle positif d'alcool

Après un délit suite à la prise de stupéfiants ou d’alcool lors d’une conduite, l’assurance a le plein droit de renier le contrat avec le jeune conducteur. Non seulement il doit payer l’amende ou la contravention mais il doit aussi payer sa prime assurance. Après s’être résilié, il a quand même la chance de se trouver un nouveau contrat avec une nouvelle société d’assurance qui acceptera son profil. Désormais c’est plus facile car les organismes spécifiques ou assureurs qui proposent des formules particulières pour les jeunes conducteurs malussés ou résiliés sont nombreux. Pour dénicher plus facilement l’offre qui correspond le plus à ses besoins, le jeune conducteur peut utiliser un outil en ligne ou comparateur assurance auto résilié jeune conducteur sur internet. Grâce à ce type de dispositif, il est même possible de trouver une couverture abordable avec des garanties plutôt complètes.